Demain, les divans

Blog du Grand Foutoir Analytique - Espace de création et d'échange

Alzheimer

- Posté dans Idées par

Il parle ainsi d'Alzheimer, Louis Fouché, jeune médecin marseillais révolté par la montée du totalitarisme en France et dans le monde. Il publie cette vidéo dans laquelle, entre autres propos subversifs, il énonce que les vieux n'étant plus écoutés s'en vont en masse mourir d’Alzheimer dans les EHPAD.

C'est sans doute un peu abrupt mais c'est ainsi que je comprends mon effort incessant pour toujours écrire, décrire, dire ce que je pense et ce dont j'arrive encore à me souvenir.

Comme mes enfants n'en ont rien à faire de ce que je pense, de ce que je crois, de ce que je sais, de ce que j'ai vécu, et pourtant ils m'aiment, je m'adresse à vous, grands Zélecteurs comme nous appelle Carlos Fuentes dans son roman épique et volumineux : "Christophe et son œuf", publié au format de poche.

Presque 800 pages, moi qui apprécie les gros livres, je suis servi. C'est à lire pour sentir la vraie odeur de Makeciko city comme il dit, de la mexamérique, du continent sud-amécain, des Amériques quoi !

Mes parents sont morts de quelque chose, de vieillesse, ça s'appelle comme ça quand on devient vieux, mais pas d'Alzheimer. Ils lisaient, ils marchaient, elle créait. Mon père est mort comme il a vécu, en cherchant seul des asperges dans la garrigue. En chasseur-cueilleur quoi ! Les cerveaux de mes parents sont restés vivants le plus longtemps possible. J'ai donc mes chances de passer à travers, pas de la vieillesse, ça c'est sûr que je vais la traverser jusqu'au moment fatal, mais de cette foutue maladie de ceux pour qui ça ne sert plus à rien ni a personne de se souvenir.